Pascal Gaudin

La Galette de Pleudihen : Des gourmandises 100% Made In Dinan

Depuis février 2014, la Galette de Pleudihen est dirigée par Pascal Gaudin. Créée en 1979, l’entreprise a toujours misé sur une production artisanale à base de produits locaux et régionaux. Ce fleuron de la gastronomie bretonne offre un formidable terrain de jeux pour cet entrepreneur en quête d’une nouvelle aventure professionnelle. S’il n’est pas issu du milieu alimentaire Pascal Gaudin entend partager ses savoir-faire et son envie de porter haut cette entreprise chère à nos cœurs.
Côté produit : Les galettes et les crêpes de Pleudihen sont exclusivement fabriquées à base de produits locaux et régionaux : lait, beurre et, fait de plus en plus rare, de la farine 100 % française. Pour accompagner ces spécialités bretonnes, on trouve également un caramel au beurre salé local. En outre, l’entreprise travaille en étroite collaboration avec les entreprises locales et régionales. En phase avec sa volonté de qualité, la Galette de Pleudihen applique la charte Bleu Blanc Cœur. La marque propose donc une galette de blé noir au lin riche en oméga 3, ou encore une galette aux algues de la Rance.

Le challenge : produit identitaire s’il en est, la galette fait véritablement partie de l’âme de la Bretagne et encore plus en pays Gallo. Pascal Gaudin a donc un large champ d’action devant lui pour commercialiser ses produits à travers plusieurs pôles de distribution : les commerces traditionnels, GMS (Grandes et Moyennes Surfaces) et associations, mais aussi les marchés et l’évènementiel où les gens aiment voir les camions. C’est aussi cette diversité qui le motive, comme il le précise «  Le métier est en pleine mutation, nous sommes amenés à innover et à  développer de nouveaux produits. Cela nous permet de répondre à des demandes spécifiques comme des galettes de grands diamètres ou à l’inverse plus petites pour des cocktails. Nous sommes des artisans, notre but est la qualité, nous avons envie de proposer de nouvelles créations ». Pour atteindre ces objectifs Pascal Gaudin peut compter sur son équipe : de 10 à 25 salariés selon la saison.

Les chipsenn* Ty Pleud : des chips 100 % sarrasin

Ronde, dorée et croustillante à souhait, la nouvelle chips de sarrasin Ty Pleud, a résolument tout bon ! Sa rondeur est un hommage à ses grandes sœurs crêpes et galettes, mais c’est aussi un petit clin d’œil au chapeau breton. En effet, ce produit artisanal made in Dinan entend bien véhiculer les valeurs de la Bretagne. Conçue 100 % avec de la farine de sarrasin française, sans gluten et faibles en matière grasse, ces chipsenn* revues et corrigées seront sans conteste les partenaires de nos apéritifs. Ty Pleud se déguste façon « dip » avec des produits salés ou sucrés, voire seule pour les vrais amateurs de sarrasin. (* Chips de sarrasin en breton).Ty Pleud est disponible dès à présent dans les épiceries de Dinan, Dinard ou Saint-Malo, les cavistes, fromagers et traiteurs. C’est aussi une belle idée de cadeau Made in Dinan pour Noël.Un bel avenir devant elle. Fier de ce produit de qualité innovant, Pascal Gaudin prévoit un développement national pour faire gouter Ty Pleud, et exporter son savoir-faire. D’ailleurs la gamme va probablement s’étoffer en 2018, car le dirigeant mijote encore de belles nouveautés à déguster elles aussi sans modération.

Le saviez-vous : La consommation de galette est très saisonnière, l’été, elle est multipliée par trois ! Les touristes se délectent des Galettes sur les marchés et la partie évènementiel bat son plein. En effet, nombreux sont ceux qui louent les services de la Galette de Pleudihen pour proposer la fameuse galette saucisse pour un mariage, un anniversaire, ou un repas d’entreprise. Convivialité et gourmandise assurés ! Les camions de la Galette de Pleudihen se déplacent pour tous types de groupes de 30 à 800 personnes. On les retrouvera notamment cet été sur la route du Rock !
 
Côté Made In Dinan : « Dinan et le pays gallo font incontestablement partie de l’ADN de la galette. Ici,  elle est incontournable. Le lien avec notre territoire est donc évident. Made In Dinan est vraiment très fort pour nous c’est un symbole et nous sommes très heureux d’intégrer la marque à nos produits. Lors de nos déplacements, nous sommes fiers de revendiquer notre appartenance à Dinan »,

La Gare
22690 Pleudihen sur Rance
Tel : 02 96 83 30 37
www.galette-pleudihen.com

Jérôme et Annie Legoff

La Bretagne est aussi une terre de fromage. C’est en tout cas le pari que se sont lancés Jérôme et Annie Legoff depuis 1994, dans leur ferme biologique située près d’Evran. Sur leurs 62 hectares de Surface Agricole Utile en bord de Rance, Jérôme et Annie ont installé  50 vaches jersiaises. Ces petites vaches de Jersey à la jolie robe couleur caramel produisent le lait qui va servir à la fabrication des 2 fromages  mis au point par Annie.

Tout un fromage
Il s’agit de fromages  à pâte molle et à croûte fleurie au lait cru et entier. Le premier, le Jersy , du nom des  petites vaches jersiaises, est  de type « brie » il est vendu à la coupe le second est un camembert. Les fromages de la Ferme des Aulnays sont vendus en coopératives bio, mais aussi auprès de grossistes dans le grand ouest, la région parisienne et plus étonnant l’Alsace et la Bavière où ils connaissent un franc succès.
80 % de leur production de lait sert à fabriquer leurs fromages qui sont transformés sur place dans leur laboratoire. Le lait arrive tous les jours  avec les traites du soir et du matin, il est chauffé jusqu’à 32 °, puis il est mis dans des bacs avec de la présure. Le lait  va maturer pendant 1 heure et une fois que le caillé est ferme, on passe au moulage. Il passe ensuite en phase de séchage pendant 48 h et d’affinage pendant environ 10 jours. Les fromages sont ensuite emballés, mais ils poursuivent tranquillement leur affinage jusqu’à nos assiettes.

Une agriculture biologique
Annie et Jérôme sont de fervents défenseurs de l’agriculture biologique et du développement durable en général. Ils utilisent un système fouragé basé sur la valorisation de l’herbe et produisent des céréales biologiques pour nourrir les animaux.
Les 110 000 litres de lait et les 19 tonnes de fromages issus de la ferme sont tous en label bio. Le petit-lait résultant de la fabrication du fromage servira quant à lui à nourrir les cochons de la ferme, une autre activité du couple. Enfin, Annie et Jérôme  valorisent le bocage avoisinant, en faisant des plaquettes de bois déchiquetés pour leur chaudière au bois. Tout le lait est chauffé au bois ainsi que la maison, une véritable démarche de développement durable qui donne au Jersy son petit goût si particulier.  Le Jersy a d’ailleurs remporté la médaille d’or 2012 lors d’un concours organisé à Jersey, récompensant les produits issus des vaches jersiaises.

Côté Made In Dinan : « Pour nous être ambassadeur de la marque  c’est tout naturel. Nous avons un ancrage territorial fort, et nous avons à cœur d’exporter notre savoir-faire et notre terroir à travers nos fromages ».

Ferme des Aulnays- La Touche, 22630 Évran- 02 96 27 52 62  (Crédit photo : Fred Mathias)   www.fermedesaulnays.fr

Aurélie Froger et Hélène Lematre

Depuis 1971, le camping International la Hallerais accueille les visiteurs venus découvrir la côte d’Emeraude et ses trésors. Idéalement situé sur les bords de la Vallée de la Rance et à 20 minutes à pied du centre-ville de Dinan, il bénéficie d’un environnement naturel d’exception. Sur un terrain de 7 hectares, calme, boisé et fleuri, le camping 4 étoiles offre un cadre convivial et reposant, très apprécié de ses visiteurs. Le camping compte 220 emplacements pouvant accueillir tentes, caravanes et camping-cars, 111 mobile homes et 20 chalets. Les emplacements sont spacieux, arborés et délimités par des haies.
Accueil et prestations de qualité au service des visiteurs
La Hallerais dispose de nombreuses infrastructures, toutes accessibles gratuitement aux campeurs. La piscine chauffée et la pataugeoire tiennent bien entendu une place centrale. L’offre de loisirs est également complétée par les courts de tennis, le mini-golf, l’aire de jeux pour les enfants, les tables de ping-pong, le terrain de pétanque… Les activités sont nombreuses à La Hallerais.
Classé 4 étoiles
La salle de sport dotée de vélos elliptiques, d’un rameur et d’un banc de musculation fait partie des derniers aménagements réalisés. Elle connaît déjà un énorme succès. La qualité des prestations et de l’accueil font de La Hallerais un lieu de vacances très recherché. Ce camping est d’ailleurs un des seuls campings municipaux 4 étoiles en France.
Au service des vacanciers
Pour faciliter le quotidien des visiteurs, le camping compte également deux sanitaires chauffés, une lingerie avec machines à laver et sèche-linge en libre-service, une épicerie, un bar, une salle TV avec wifi gratuit et bibliothèque. Enfin, le restaurant à l’entrée du camping, Le Cochon Grillé, est un autre des nombreux atouts de la Hallerais. Il propose notamment des plats à emporter et organise des soirées à thème en saison.
Côté Made in Dinan
Le camping international la Hallerais est situé à proximité de nombreux sites touristiques : Dinan, Saint-Malo, Cap Fréhel, Cancale, le Mont Saint Michel… L’accueil des touristes et leur orientation participent à la valorisation du patrimoine naturel, culturel et historique de Dinan et de la Vallée de la Rance. Les amateurs de randonnée ne manquent d’ailleurs pas une occasion d’emprunter le chemin privé permettant d’accéder au rivage de la Rance. Une promenade particulièrement agréable menant jusqu’au centre historique de Dinan pour découvrir la cité médiévale classée ville d’Art et d’Histoire.

Camping International La Hallerais
4 Rue de la Robardais, 22100 Taden
Tel : 02 96 39 15 93
contact@camping-lahallerais.com
www.camping-lahallerais.com

Pascal L’Hermitte

Respect de l’environnement et du bien-être animal
Pascal L’Hermitte a repris, avec son épouse Sylvie, la ferme de ses parents. Au fil des années, la ferme s’est transformée entre les vaches et la production de lait pour ne s’articuler aujourd’hui qu’autour de l’élevage de porcs sous le nom « Cochons du Pays de Rance » et vers la vente directe. Soucieux de proposer une agriculture respectueuse de l’environnement et du bien-être animal Pascal et Sylvie ont misé sur la qualité et l’indépendance.

Bleu-Blanc-Cœur

Ces valeurs ne sont pas anecdotiques et font résolument partie de l’ADN de la ferme de la Moinerie. En effet, dès 2000 Pascal, L’Hermitte lance un site internet pour faire de la pédagogie, parler de son métier en toute transparence et de son engagement. Loin des contraintes d’aujourd’hui sa démarche est volontaire et basée sur des valeurs profondes. Ici, le bien-être de l’animal, le respect de l’environnement et la qualité sont au cœur du processus : les cochons sont élevés sur paille, ce qui contribue à une réduction notable du stress qui stimule l’immunité des animaux. Côté qualité, une viande issue d’un cochon élevé sur paille est plus persillée (répartition du gras moins homogène) ce qui la rend plus tendre qu’une viande classique. Pour aller encore plus loin, ils adhèrent au réseau cohérence et leur production est labellisée Bleu-Blanc-Cœur.

Un cercle vertueux

L’association Cohérence a pour but de promouvoir et de défendre les modes de production, de commercialisation et de consommation respectueux des hommes et de leur santé, des animaux, de la nature et du cadre de vie, dans l’esprit du développement durable et de la préservation des ressources pour les générations futures. Bleu-Blanc-Cœur rassemble toute une filière qui s’engage pour offrir une alimentation plus saine, plus savoureuse et plus équilibrée. Le concept part d’une idée simple : pour bien nourrir les hommes, commençons par prendre soin de nos cultures et de nos animaux. Bleu-Blanc-Cœur milite pour une agriculture dont la vocation est prioritairement la santé, en réintroduisant, à la base des chaînes alimentaires, la graine de lin – et d’autres sources végétales d’Oméga 3, comme l’herbe ou la luzerne. Les porcs de la ferme de la Moinerie sont donc soigneusement nourris avec des céréales issues de la ferme.

Envie d’indépendance

Pour gagner leur indépendance et proposer de la vente directe Pascal et Sylvie se sont rapprochés du Comptoir Armoricain basé à Saint-Samson-Sur-Rance, qui transforme leurs cochons : en carcasse, découpe, et la fameuse saucisse de Dinan© marque qui lui appartient. La ferme livre aussi les collectivités. Depuis 4 ans, ils proposent également une gamme de conserves sans colorant, sans conservateur, sans gluten et sans lactose : « Les trésors gourmands de la Moinerie ». Cette gamme est fabriquée en étroite collaboration avec un charcutier conserveur de Guingamp.

Côté Made In Dinan : Pascal et Sylvie sont des amoureux de Dinan, son Histoire, son patrimoine, son art de vivre, alors ils ont mis tout cela dans une saucisse : La saucisse de Dinan©. Créée en 2010, avec le comptoir Armoricain, elle se compose des porcs de la Ferme de la Moinerie, de sel de Guérande et de poivre moulu au dernier moment pour plus de saveur, et tout cela pour seulement 20 % de matière sans aucun additif ni produit chimique. Cette saucisse porte haut les couleurs de Dinan puisqu’elle est, entre autre, au menu du restaurant de Matignon et du ministère de l’Agriculture 1 fois par mois.
La Ferme de la Moinerie, Les Champs-Géraux www.lamoinerie.com

André Pérétou

Créé dans le courant des années 70, le club de Rugby de Dinan fait désormais partie intégrante de la vie sportive dinannaise. Son président actuel, André Pérétou, est fier d’expliquer le parcours de ce club qui a su au fil des années faire une vraie place aux valeurs du rugby, malgré, il faut bien le dire, la forte inclinaison des Bretons pour le foot ou le vélo.
 
Un sport qui monte
 
Entre les années 80 et 2002 la vie du club est un peu chaotique, avec une seule équipe, mais qui monte tout de même jusqu’en Honneur. Conscient que l’avenir du club passe par les jeunes, Dinan Rugby ouvre en 2002 une école de rugby, recrute des jeunes et forme des éducateurs. Aujourd’hui, Dinan Rugby peut s’enorgueillir d’un bel effectif avec près de 200 licenciés : 55 séniors pour une équipe qui évolue en promotion d’honneur et qui a décroché le titre de Champion de Bretagne 1ère série en 2015, 20 juniors, 35 cadets et 110 joueurs en école de rugby, le pari est gagné, la graine du rugby germe donc aussi en terre bretonne !

L’Ecole de Rugby, école de la vie
Appuyé par Dinan Communauté et la ville de Dinan, le club se dote de belles installations et les poteaux de rugby prennent ainsi leur place dans le paysage du territoire dinannais puisque que le club a passé des conventions avec Calorguen et Saint-Carné. Objectif : protéger les installations en faisant tourner les équipes sur différents terrains. Cela permet aussi de sensibiliser les enfants aux belles valeurs du rugby, l’école de rugby n’est-elle pas après tout l’école de la vie ? André Pérétou en est convaincu et avec les autres bénévoles du club, ils tentent de fédérer les jeunes, garçons ou filles,  autour du ballon ovale, en passant des conventions avec les établissements scolaires, pour créer notamment un pôle cadet à Dinan : «  Dinan est la ville idéale pour créer un gros pôle rugby pour la côte Nord » précise-t-il.
 
 « La victoire est au bout de l’effort » : voilà le slogan du club qui, dans son clubhouse et ses vestiaires tout neufs, porte haut les valeurs du rugby. En effet, on peut voir sur les murs des vestiaires les mots qui font vibrer les rugbymen, petits et grands, avant de rentrer sur le terrain : courage, sacrifice, engagement, intelligence, échange, confiance, solidarité, respect, humilité, accueil…de belles valeurs à partager entre joueurs, adultes et jeunes, bénévoles, hommes, femmes,  mais aussi sponsors. En effet, une trentaine d’entreprises accompagnent désormais Dinan Rugby. Partenaires plus que sponsors, les entreprises trouvent ici à n’en pas douter, un peu de leur ADN et de valeurs fondamentales dans la vie économique. Dinan Rugby invite donc toutes les entreprises du territoire désireuses de partager de belles rencontres humaines et sportives à devenir partenaire du club. C’est le moment ou jamais de vérifier la phrase de Daniel Herrero dans le Dictionnaire amoureux du rugby « J’ai longtemps arpenté les chemins d’Ovalie, le territoire sans frontières des amateurs de rugby. C’est un monde où l’on se rencontre plus qu’on ne se croise.»
 
Côté Made In Dinan
 
André Pérétou aime à préciser que le logo Made In Dinan est présent sur tous les maillots du club, participant ainsi la promotion du territoire économique. En outre, le club est plus qu’investi dans la vie locale, joutes nautiques, animations pour le festival L’enfant dans la ville, Téléthon…le club est de toutes les manifestations. Au sein de Dinan Rugby, tout le monde est bénévole, il n’y a pas de salarié, chacun s’implique personnellement pour prêcher la bonne parole rugbystique. Et ce club au grand cœur ne s’arrête pas là puisqu’il a également offert 36 ordinateurs aux écoles primaires dinannaises. Les valeurs de Dinan Rugby ne se contentent donc pas de s’afficher sur les murs !

Serge Cordon

Fondée en 1989 par Serge CORDON, la société Cordon Electronics est spécialisée dans la maintenance, la réparation et la rénovation industrielle de produits électroniques. Le groupe, dont le siège se trouve à Dinan, possède également onze centres industriels en France et six filiales à l’international, totalisant 2100 collaborateurs.

Cordon Leader français

Cordon Electronics est considéré, en France, comme le leader dans la maintenance des terminaux de télécommunication. En Europe, le groupe se hisse parmi les 5 premières entreprises de son secteur, en particulier dans le domaine des décodeurs, des box ADSL ainsi que des terminaux mobiles et résidentiels. Autour de ce cœur de métier, Cordon Electronics a développé une gamme de services et propose aujourd’hui à ses clients une gestion globale d’activité couvrant les domaines suivants : supply chain, centres d’appels techniques, solutions web, formation, animation et prestations techniques en point de vente, activités de rachat, recyclage, reconditionnement de produits, ingénierie.

Serge Cordon est un pur breton qui voit grand

Serge Cordon voue une véritable passion pour le sport et les valeurs qu’il véhicule le poursuit. Aujourd’hui, Cordon Electronics, axe sa communication externe autour du sport.
« Toute l’histoire de mon entreprise tourne autour du sport et de ses valeurs. Notre objectif est de continuer à grandir tout en conservant la culture d’entreprise basée sur les relations humaines, l’écoute des gens, avec des échanges simples mais dynamiques.  Le golf est également venu par le biais d’autres clients, c’est un sport très pratiqué chez les professionnels des télécom, cela peut paraitre dérisoire, voire futile, mais le relationnel est fondamental et des collaborations naissent aussi aux bords des greens. S’il voit grand, Serge Cordon mise cependant tout sur l’humain, une marque de fabrique qui semble gage de réussite.

Côté Made In Dinan : Serge Cordon aime les gens vrais : « je suis attaché au territoire de Dinan. On y trouve des gens simples qui partagent de vraies valeurs, dans le respect du travail. Ici, nos équipes sont toutes impliquées ». Natif d’Hénanbihen (22), ce breton démarre tout d’abord une jeune carrière de footballeur, recruté dans l’équipe de Dinan qui est alors classée dans la même division que Guingamp. En parallèle, il devient dessinateur industriel, ce qui lui vaut son succès d’aujourd’hui.

Cordon Electronic ZA des Alleux -1 boulevard du Petit Paris- 22100 Dinan
http://www.cordongroup.com

Marc Samson

L’Atelier du Conseil RH, expert en évaluation des compétences, des motivations et de la personnalité, accompagne les salariés et les entreprises du territoire depuis 2012. Management, gestion des compétences, évolution professionnelle, mobilité, gestion des carrières, recrutement, bilan de compétences, validation des acquis de l’expérience… Autant de problématiques clés permettant d’améliorer les performances et la productivité de l’entreprise.
 
Des solutions personnalisées
 
Partant d’une analyse objective des besoins réels et des contraintes de l’entreprise, l’Atelier du Conseil RH apporte des solutions personnalisées, parfaitement adaptées à chaque situation. Poser un regard neuf sur une situation, évaluer les compétences, mettre en place une organisation réaliste et réalisable… La démarche est efficace et permet d’optimiser le fonctionnement de l’entreprise et de répondre à toutes les problématiques (recrutement, gestion de crise, management, organisation…)
 
Marc Samson, expert en ressources humaines
 
Titulaire d’une Maîtrise de socio-anthropologie spécialisée en conduite du changement social et d’un DESS en Direction et Gestion des Ressources Humaines, Marc Samson a également intégré une formation en psychologie. Passionné d’anthropologie, il place l’homme et son épanouissement au cœur de sa démarche. Avant de créer l’Atelier du Conseil RH, il a acquis 15 ans d’expériences dans les ressources humaines dans différents postes et structures : responsable de recrutement, chargé de mission ressources humaines, consultant RH, responsable de plusieurs agences RH. Il a exercé ses compétences en France, en Inde et au Luxembourg. De par sa solide expérience il a acquis des connaissances généralistes sur les métiers et les secteurs d’activité. Il a accumulé une solide expérience en industrie.
 
Côté Made in Dinan
 
Après 20 années d’absence, Marc Samson a décidé de revenir sur le territoire de Dinan, la région dont il est originaire, pour y créer l’Atelier du Conseil RH en 2012. A cette époque, il n’avait que peu de connaissances professionnelles sur ce secteur géographique. Depuis 3 ans, il a su développer son activité grâce au réseautage, à son implication et à la prescription de ses clients. Une intégration réussie puisqu’il est notamment le trésorier du Club des Créateurs et Repreneurs d’Entreprises des Côtes d’Armor (CCRE 22) depuis 3 ans et membre de 3 autres clubs locaux. Il a pour ambition d’accompagner les entreprises du territoire. Il projette également de s’associer à d’autres consultants locaux aux profils complémentaires pour poursuivre le développement de son offre de prestations. La dynamisation du territoire passe aussi par la mutualisation des compétences et la proximité avec les acteurs locaux.

L’Atelier du Conseil RH
ECODIA – 37, rue René Cassin – 22 100 DINAN
Tel : 02 96 41 27 42 / 06 64 95 90 14
www.atelierconseilrh.fr
contact@atelierconseilrh.fr

Jocelyn Arnaud

Jocelyn ARNAUD, un artisan passionné

Formé chez les Compagnons du Devoir, Jocelyn ARNAUD travaille plusieurs années comme métallier dans une entreprise de ferronnerie d’art, chez « Crézé » à Rennes, entreprise de serruriers, métalliers, ferronniers depuis 1898.

C’est en 2015 qu’il décide de créer sa propre entreprise artisanale à Rennes. Portails, escaliers métalliques, garde-corps, carports… y sont façonnés dans des styles variés (contemporain, classique ou industriel). Avec plus de 20 ans d’expérience, Jocelyn ARNAUD est un artisan chevronné.

L’envie de valoriser le patrimoine

Passionné par son métier, Jocelyn ARNAUD a également comme vocation la valorisation du patrimoine. Développer cet aspect de son activité lui tient à cœur quand l’occasion de reprendre l’Atelier des Métaux se présente. Il succède ainsi, en octobre 2020, à Robert Hogué, le créateur de l’entreprise.

L’Atelier des Métaux est une entreprise reconnue en France et en dehors des frontières pour son savoir-faire unique autour de la serrurerie d’art. Il n’existe que quelques rares ateliers de ce type en France où tout est fabriqué à la forge. C’est une véritable richesse pour le territoire. Labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) depuis 2012, l’atelier de 10 salariés utilise des méthodes de travail traditionnelles pour reproduire à l’identique les pièces confiées. Certaines sont destinées à des lieux emblématiques du patrimoine français : Mont Saint Michel, châteaux de Versailles, de Chambord, de Dinan…

En reprenant l’Atelier des Métaux, Jocelyn ARNAUD perpétue la tradition tout en développant une nouvelle activité à l’atelier avec la ferronnerie dans le bâtiment, toujours autour de la forge.

Côté Made In Dinan  

Nantais d’origine, Jocelyn ARNAUD est arrivé à Dinan pour réaliser son projet professionnel et reprendre l’Atelier des Métaux. Depuis, il découvre la ville et ses attraits. Il est désormais bien décidé à y rester. « S’il a été question à un moment de déménager l’entreprise sur Rennes, j’ai finalement pris la décision de rester à Dinan. L’entreprise fait partie du territoire. Elle y est parfaitement intégrée. Devenir ambassadeur Made in Dinan correspondait également à mon souhait de mettre en avant les savoir-faire traditionnels et l’artisanat de qualité. »

 

 

L’Atelier des Métaux    

ZA Clos des Landes, 8 rue des Ajoncs 22100 Lanvallay

Tél : 02 96 39 09 03

atelierdesmetaux@serrure.fr

www.serrure.fr

https://www.facebook.com/atelierdesmetauxlanvallay/

 

Béatrice et Gaël Ameline

Retour aux sources

Gaël et Béatrice Ameline ont créé, ensemble, l’entreprise Ameline Arbora il y a 10 ans. C’est en Anjou qu’ils forgent leurs expériences du métier et que leurs chemins se croisent. Terre du végétal s’il en est, c’est donc sur les bords de Loire que leur envie de créer leur entreprise est née. Avec le passage en l’an 2000, ils décident de retrouver les racines de Gaël et reprennent alors l’entreprise de son père installée à la Vicomté-sur-Rance. Animés par l’envie de proposer de nouveaux concepts, ils créent, 2 ans après, une nouvelle entreprise basée à Taden, résolument tournée vers la création et l’entretien de jardin.

Un métier en pleine évolution

Le métier du paysage est très récent et évolue sans cesse. Les clients ont aujourd’hui une réelle envie de décoration dans le jardin, qui est vu comme une pièce à part entière. Ameline Arbora intervient donc auprès des entreprises, des particuliers et des collectivités, et cela à tous les niveaux de la conception à la construction, en passant par l’entretien du jardin. L’entreprise dispose de très nombreuses compétences : les plantes, charpente, maçonnerie, aménagement des allées, eau, éclairage, menuiserie… « Nous sommes  ensembliers du jardin, nous concevons l’aménagement paysager, c’est-à-dire le jardin dans son ensemble. Car celui-ci englobe beaucoup de choses : le végétal, le bois, l’eau, la lumière, les couleurs. Nous voulons que le client rêve et prenne du plaisir dans son jardin. Le jardin est une pièce à vivre, dédiée au plaisir, à la détente, au confort ». Pour répondre à toutes ces attentes, l’équipe est aujourd’hui constituée de 6 salariés, 2 apprentis et Gaël et Béatrice. C’est en parfaite harmonie qu’ils se partagent les taches, le commercial et l’administratif pour Madame, la conception avec le bureau d’étude, la vente et le management pour Monsieur.

Le bien-être au travail

Et ici le management n’est pas un vain mot, en effet Gaël et Beatrice souhaitent développer leur entreprise en plaçant l’humain au cœur de leurs préoccupations. Une volonté affichée de favoriser le bien-être au travail, par le biais de formations et d’attentions diverses pour leurs équipes. Leur meilleure satisfaction est de savoir que leurs collaborateurs sont fiers de travailler chez eux, c’est donc tous ensemble qu’ils s’engagent pour apporter conseils et services de qualité, avec pour seul objectif des clients satisfaits. Sensibles au développement durable, les équipes s’attachent à proposer des matériaux responsables, par exemple l’utilisation de copeaux de bois plus écologiques, esthétiques et bénéfiques à la végétation, que de la toile tissée. C’est donc un véritable cercle vertueux qui se dessine dans l’entreprise entre respect des hommes et de la nature, de belles valeurs, qu’ils entendent bien essaimer.

Côté Made In Dinan : « Nous avons eu la possibilité de partir ailleurs, mais nous aimons cette région, le territoire est dynamique culturellement et économiquement. Le choix s’est fait entre l’Anjou et la Bretagne. Et la Bretagne s’est naturellement imposée pour la proximité de la mer, la beauté des paysages et la qualité de vie. C’est important de montrer à nos clients que nous sommes une entreprise locale qui crée de l’emploi ici. Nous sommes une petite entreprise qui participe au tissu économique de son territoire. Avec Made In Dinan, nous avions envie d’une ouverture, d’un réseau pour rencontrer les autres acteurs de la région, d’autres métiers. C’est une bouffée d’air de confronter nos préoccupations, de sortir de notre secteur d’activité. Il nous semble important que les entreprises qui exportent la marque puissent aussi s’appuyer sur des ambassadeurs motivés en local ».

Ameline Arbora
1 Ville Malard-22100 Taden
Tél : 02 96 83 28 19

Bruno Godin

Bien connu des dinannais, KERFROID est le spécialiste des applications du froid et du chaud. L’entreprise propose la vente, l’installation l’entretien et le dépannage de tout le matériel de : CUISINES PROFESSIONNELLES, FROID, CLIMATISATION, CHAUFFAGE, GENIE CLIMATIQUE, VENTILATION, AEROTHERMIE. L’entreprise travaille pour une clientèle constituée de professionnels des métiers de bouche ( restaurants, traiteur, collectivités …) , mais aussi d’entreprises, de commerces et de particuliers pour le chauffage.

 
Protection de l’environnement

Fondée en 1985 par Joël LALAIRE, KERFROID n’a cessé de se développer sur l’axe stratégique de la Rance, d’abord à Dinan qui reste le siège social de l’entreprise, puis Saint-Malo en 1988, Saint-Brieuc en 1990 et Rennes en 2000. L’aventure a commencé avec 2 personnes pour atteindre aujourd’hui 23 collaborateurs.

L’activité de KERFROID est au cœur des problématiques de développement durable. Soucieuse de contribuer à la préservation de l’environnement et consciente des enjeux environnementaux, la société s’est engagée depuis de nombreuses années à respecter l’environnement, en apportant une exigence sur la qualité environnementale des équipements installés et des outils de travail, mais aussi mettant en place des procédures pour le nettoyage des chantiers et la gestion des déchets.

 
L’Homme au cœur du processus

KERFROID est une société de services qui place l’Homme au cœur de son développement. Comme le précisait son fondateur Joël LALAIRE : « La compétence technique est la valeur ajoutée de mon entreprise, j’ai à cœur de fidéliser mes collaborateurs et mes clients, c’est un peu une gestion en bon père de famille, mais je suis convaincu qu’il faut donner pour recevoir ». Avant de faire valoir ses droits à la retraite en Juillet 2019, Joël LALAIRE a transmis son entreprise à 4 de ses salariés soucieux de maintenir l’emploi sur le territoire. Aujourd’hui c’est Bruno GODIN, salarié depuis 23 ans, qui a pris les rênes de l’entreprise. Titulaire d’un DUT Génie Climatique, il a commencé en tant dépanneur sur le secteur de Saint-Malo puis responsable S.A.V et au fil des ans, il a gravit les échelons et possède aujourd’hui l’expérience nécessaire pour reprendre l’entreprise.

 

Côté Made In Dinan 

Pour Bruno GODIN, continuer le travail de Joël LALAIRE s’impose comme une évidence. « Nous sommes tous les 4 très attachés au territoire, nous avions à cœur de maintenir l’activité ici et de créer des emplois. Il y a un fort potentiel sur notre territoire et la marque Made In Dinan nous aide le mettre en lumière. Nous sommes une PME qui participe au tissu économique du territoire et Made In Dinan anime ce tissu économique local et favorise les échanges entre les acteurs. »

Kerfroid Z.A. St Samson sur Rance- BP 72034 – 22102 DINAN
http://www.kerfroid.fr/ contact@kerfroid.fr